Please enable JS

George Dandin - Diptyque Etats Civils

Etats Civils est un diptyque dont le propos est de faire entrer en résonnance les thématiques communes aux deux oeuvres : l'isolement et la perte d'identité.

Une farce tragique de la perte d'identité

On trouve dans George Dandin plusieurs thèmes récurrents dans l'oeuvre de Molière : le mariage forcé, la critique de la noblesse provinciale et de la rudesse paysanne, la guerre des sexes ... La pièce peut s'envisager comme une farce, elle en contient plusieurs ressorts traditionels, cependant, il nous a paru intéressant de nous arrêter plus particulièrement sur d'autres aspects de l'oeuvre.

George Dandin, vous avez fait une sottise, la plus grande du monde.

Comme il l'annonce lui-même au début de la pièce, Dandin a commis une erreur : il a fait une mésalliance dont il reconnaît l'absurdité et dont il se repent. La scène d'exposition est donc une scène de remorts où l'on devine que la suite ne sera que le déroulement inexorable d'un destin qui échappe à son héro. Héro qui demeure au départ artisan de sa propre perte : "Vous l'avez voulu, vous l'avez voulu, George Dandin, vous l'avez voulu".
Il n'y a, au final de George Dandin, ni triomphe d'un héro sympathique, ni retournement de situation, ni scène de réconciliation générale comme c'est la tradition dans la comédie. Le héro y consomme amèrement sa défaite et il est suggéré que, de désespoir, il va aller se jeter à l'eau. Nous avons pris la liberté d'aller au-delà des derniers mots de Dandin, de franchir cette limite que le respect du genre et de certaines règles dramaturgiques de son époque avait érigée en muraille indépassable pour Molière. Bref, d'assumer le tragique de la farce.

George Dandin, seul.
Dans cette didascalie, "seul" est à prendre dans les deux sens du terme. En effet, Dandin est seul contre tous durant l'ensemble de la pièce, les autres protagonistes oeuvrant tous sans exception à la déconfiture et à sa perte, de façon volontaire ou non. Cette solitude est soulignée par de fréquents monologues, qui montrent l'incapacité de Dandin à nouer un rapport authentique avec son entourage. Lors de ces monologues, le héro se dédouble et interpelle souvent un George Dandin imaginaire. Il perd peu à peu son identité et se répète régulièrement son nom, comme pour ne pas oublier qui il est. Dandin n'est pas seulement seul dans un espace (social, phyisique, psychologique) différent de celui des autres personnages : il est régulièrement nié dans son existence.

 

La presse en parle

La mise en scène s'affranchit des codes classiques dans une modernité sans artifice tout en expectant l'oeuvre et la mécanique mise en place par Molière. Les comédiens s'approprient le texte avec bonheur dans un apport de proximité jubilatoire. Figures Libres, décembre 2005.

Par le biais d'un espace scénique conçu comme une arène en gradins, la compagnie a trouvé une manière efficace d'illustrer l'isolement de Dandin seul contre tous. La Manche Libre, le 5 février 2006.

La pièce est menée tambour battant par les comédeins au talent indéniable. Ni costumes ni musique d'époque, George Dandin relève de l'atemporel. Un texte classique un peu délaissé, une mise en scène fabuleuse, sans oublier les comédiens, indubitablement, cette pièce est à ne pas rater. L'Hebdo Vaucluse Le Comtadin, le 28 juillet 2006.

Mise en scène collective
Avec
Arnaud Troalic, Emmanuel Ingweiller, Isabelle Féron, Julien Flament, Anne-Sophie Pauchet et Anaïs le Marchand
Dramaturgie
Florence Gamblin
Création lumière et régie
Philippe Ferbourg
Création sonore
Etienne Cuppens
Scénographie
Joël Cornet et Pascale Mandonnet
Costumes
Anita Crespin
Régie
Grégoire Lerat
Les dates
5 fév 2008 au 6 fév 2008 Espace culturel de Sallanches
29 jan 2008 Espace Athic - Obernai
26 jan 2008 Gymnase Bocage Hallue - Villers Bocage
15 mai 2007 au 16 mai 2007 Salle Paul Eluard - Gamaches
27 avr 2007 Arthephage - Couze et Saint Front
16 mar 2007 Espace culturel François Mitterrand - Canteleu
6 mar 2007 Le Forum - Falaise
7 juil 2006 Collège de la Salle - Avignon
17 mai 2006 Cour d'honneur du Château d'Eu
6 mar 2006 au 7 mar 2006 Le Siroco - Saint-Romain de Colbosc
9 fév 2006 Centre culturel Jean Lurçat - Juvisy sur Orge
6 fév 2006 Salle Jean Eliard - Bricquebec en Cotentin
9 jan 2006 DSN - Dieppe Scène Nationale
16 déc 2005 La Chapelle Saint-Louis - Rouen